« Pour atteindre le lien, cliquez sur la cartouche. »

www.fnro.net www.amblyopie.net www.larefraction.net www.lenystagmus.net www.strabisme.net
www.wikiamblyopie.net www.wikinystagmus.net www.wikirefraction.net www.wikistrabisme.net Amblyopie définitions - Synthèse
Amblyopie définitions - Synthèse


Les définitions et les types de l’amblyopie sont multiples .
Le traitement utilise différents moyens.

Pour faire une recherche sur les cinq domaines (hors wiki) du site :

Nous mettons à jour l'ensemble des sites dépendant de « www.fnro.net ».
Cela peut causer des ruptures de liens. Nous vous prions de bien vouloir nous en excuser.


À « Documents » de la barre latérale (droite), vous trouverez le lien de la liste
de tous les documents disponibles sur l'ensemble du site et en téléchargement libre.

Définition

Diminution du pouvoir de discrimination d’un œil.

Étymologie

Amblyopie = (gr : αμβλυσ : faible, οψισ : vue), « œil obtus » (Plenk, 1 788)

Types d’amblyopie

On distingue deux types d’amblyopie :
  • L’amblyopie fonctionnelle
    Déficit du pouvoir de discrimination de l’œil lié à un trouble d’apprentissage de cette fonction. La vision est déficiente par défaut de maturation visuelle géniculée et/ou corticale (appareil d’intégration) ;
  • L’amblyopie organique
    Déficit du pouvoir de discrimination de l’œil lié à une lésion organique curable ou non. La vision est déficiente par anomalie de l’appareil de perception (dioptrique) ou de transmission (rétine, voies visuelles) ;
  • L’amblyopie mixte
    C’est une association des deux précédentes.

Définition absolue et chiffrée de l’amblyopie

C’est l’acuité visuelle monoculaire et en notation logarithmique :
  • Amblyopie légère
    Acuité inférieure ou égale à -0,2 unité logarithmique (6,6/10) ;
  • Amblyopie moyenne
    Acuité inférieure ou égale à -0,6 unité logarithmique (3/10) ;
  • Amblyopie profonde
    Acuité inférieure ou égale à -1 unité logarithmique (1/10).

Définition relative et chiffrée de l’amblyopie

C’est une différence d’acuité visuelle supérieure à une ligne d’acuité visuelle en notation logarithmique entre les deux yeux.
Rappelons qu’il existe une différence de trois lignes entre 1/10 (-1) et 2/10 (-0,7) et entre 10/10 (+0,3) et 20/10 (0).

L’occlusion

C’est un moyen thérapeutique qui empêche la stimulation d’un œil par une information visuelle structurée. On distingue deux types d’occlusions :
  • Les occlusions par pansement
    Elles empêchent tous types de stimulation visuelle. Ce sont les plus efficaces. Les pansements tout préparés Opticlude ou Ortopad sont le système le plus simple ;
  • Les occlusions sur verre
    Elles permettent un certain degré de stimulation visuelle non structurée. On les utilisera après un certain degré de récupération visuelle.

Les pénalisations

Elles consistent à prescrire devant un œil un verre adapté à la vision de loin et devant l’autre œil un verre adapté à la vision de près. Cela suppose que le sujet porte la Correction Optique Totale devant l’autre œil. L’œil pénalisé peut être handicapé de plusieurs façons : pénalisation totale, pénalisation de près, pénalisation de loin et pénalisation alternante.

La correction optique totale

C’est la réfraction obtenue de l’œil cycloplégié au réfractomètre automatique sans modification mais après un étalonnage clinique de l’appareil. La correction optique totale doit être contrôlée par une réfraction subjective sous cycloplégie si possible.

Définition reprise de WikiAmblyopie.


Les manifestations organisées vous intéressent. Vous voulez en être informé par courriel.
Allez à la page « Liste Formation » et remplissez le formulaire.

Date de création de la page : mai 2010

Date de dernière révision : octobre 2013